70e anniversaire du débarquement et de la bataille de Normandie | Bataille de Normandie | Terre de Liberté
Organisé par

eddiebarbermusic lead4pass exam Windows 8.1 Enterprise Key Buy Windows 8.1 Standard Key Buy Windows 8.1 Professional Key

achatdoudounepascher

Portrait : Richard H. ROHMER, Major-Général de l'ARC

Richard ROHMER

Portrait : Richard H. ROHMER, Major-Général de l’ARC

Né le 24 janvier 1924 à Hamilton, Ontario, Richard Rohmer rejoint l’Aviation Royale du Canada au début de la Seconde Guerre mondiale. Il est alors âgé de 18 ans.

Il pilote des chasseurs Mustang P- 51, survole les plages de Normandie le Jour J, participe à la Bataille de Normandie en tant que pilote de chasseurs de reconnaissance quand il repère Rommel et contribue à le mettre hors d’état de combattre le 17 juillet 1944. Richard Rohmer n’est pas autorisé à attaquer le véhicule du maréchal Erwin Rommel, mais il rapporte par radio l’emplacement au Centre de Contrôle qui envoie les deux Spitfires qui mènent l’attaque. Richard Rohmer prend part à la libération de la France, de la Belgique et de la Hollande.

Après la guerre, il continue dans l’aviation et atteint en 1978 le rang de Major-Général, Chef de la Réserve des Forces armées canadiennes. Citoyen le plus décoré du Canada, il quitte les forces armées en 1981. Après la guerre, Richard Rohmer trouve sa voie dans l’exercice du Droit où il continue à se distinguer encore aujourd’hui. Il est actif dans le domaine juridique, militaire et auprès des entreprises. Il est l’auteur prolifique d’ouvrages de fiction et historiques.

Le 6 juin 2004, il est le Président des commémorations du 60e anniversaire du Jour J qui se déroulent en présence de la Reine (qu’il escorte) au Centre Juno Beach de Courseulles-sur-Mer.

« Ma motivation était de vaincre l’ennemi mortel et de libérer l’Europe. En regardant 65 ans en arrière, nous, les vétérans du Jour J, pouvons voir que nous avons joué un rôle important au cours d’un gigantesque assaut militaire qui marquait le point de départ de grands changements pour le futur de l’Europe et du monde entier. Notre succès du Jour J a coûté cher, mais il était l’imprévisible fondation d’une humanité meilleure. »

  • Partager par email
  • Partager sur les réseaux sociaux
Retour